HAPPENING, June 2015

Copenhague vous présentera l'art « ultracontemporain » en 2017

 

Cet événement, unique en son genre, offrira à des artistes danois et internationaux l'opportunité de créer un dialogue entre l'art et l'actualité internationale.

L'artiste franco-danois Thierry Geoffroy, impliqué dans le projet, et associé au curateur Tijana Miskovic, a pour objectif de permettre à la Biennale de Copenhague d'être entièrement basée sur une création spontanée, liée à l'actualité du jour même où il est créé.  

« Nous avons choisi l'appellation « Biennale ultracontemporaine » pour remettre en question la légitimité du terme « contemporain », trop galvaudé, et qui bien souvent ne parvient pas à être dans le présent.  Nous pensons donc qu'il était important de créer le terme ULTRACONTEMPORAIN, pour s'approcher autant que possible du PRESENT. »

Ce concept de biennale unique, combinera différentes plateformes, invitant des artistes internationaux, et ouvrira le débat sur l'art « ultra-contemporain » pendant 20 jours à Copenhague. 


In english: 

The unique event, activating art institutions, public space and daily media, will provide Danish and international artists with the opportunity to create a dual dialogue between art and what is happening in the world at the time.

Danish-French conceptual artist Thierry Geoffroy is behind the plans, embarking on the project in alliance with curator Tijana Mišković, to form the Copenhagen Biennale based entirely on the spontaneity of art the day it is made.  

"We choose the name Ultracontemporary Biennale to be questioning the legitimacy of the overall used name "contemporary" that very often fails in being in the now. We found it thus important to create a new word ULTRACONTEMPORARY that could get as close as possible to the NOW," Ms. Mišković told Happening via email. 

The unique concept of the biennale will combine different platforms, inviting artists from around the world, and opening up the artistic ultra-contemporary debate over a course of 20 days in Copenhagen.